Philippe Nigro, designer Français né à Nice. Son activité se développe essentiellement entre la France et l’Italie. Il a étudié les Arts-Appliqués et le Design Produit (LTGC, Antibes – La Martinière, Lyon – Boulle, Paris).

Le travail de Philippe Nigro se caractérise par la connexion entre la recherche expérimentale et l’analyse pragmatique du “savoir-faire” des fabricants avec lesquels il travaille. Au fil des ans, ces expériences sont nourries du mélange des cultures franco-italienne et de l’expériences de projets toujours très différents. Ce qui lui permet d’évoluer entre des projets de typologies et d’échelles variées et de travailler avec des entreprises de taille, de prestige et d’activités, tout aussi différentes, favorisant ainsi une diversité de réponses aux aspects très différents du Design.

Designer indépendant depuis 1999, il débute son parcours aux côtés de Michele De Lucchi avec lequel, il participe à de nombreux projets de produit, mobilier, luminaire, architecture intérieure, événementiel, scénographie. Depuis 2005 des projets prospectifs sont soutenus par le VIA (Valorisation de l’Innovation dans l’Ameublement). Il collabore avec  Ligne Roset, Cinna, Barilla, Pernod-Ricard, De Castelli, Piba Marmi, Skitsch, Serralunga, Artuce, Glas Italia, Marsotto, Caimi Brevetti, Berthelot, Venini, Foscarini, DePadova, Baccarat, Hermès. Certains de ses projets font partie des collections du Centre Pompidou et du Musée des Arts décoratifs de Paris, tel que Twin-Chairs, T.U, Confluence.

En 2014, il a été nommé Designer de l’année à Now-Maison & Objet et a été en charge de la scénographie de la 7ème édition du Triennale Design Museum, “Le Design Italien au-delà des Crises.”

En 2015 il est en charge de la scénographie pour Lexus, constructeur automobile Japonais, au salon de Milan.

www.philippenigro.com/

Portrait Philippe Nigro

Parcours. Le CV du Niçois commence bien : école Boulle, collaborations avec le studio De Lucchi, et puis Skitsch, Serralunga, Foscarini ou encore Glas Italia, sans oublier le soutien du VIA à plusieurs de ses projets et la présence notable de sa Twin Chair dans la collection du Centre Pompidou. Style. Il y a comme un vent de fraîcheur qui souffle sur ses créations, tantôt grâce aux lignes obliques ; tantôt grâce aux superpositions. Pour lui, la sophistication est dans le détail. Actualité. Ses Nécessaires d’Hermès, somptueusement présentés dans la bibliothèque du Circolo Filologico Milanese, l’ont définitivement propulsé au rang d’incontournable. Il faut avouer que l’épure de ses lignes se marie bien avec les cuirs, les tissus et le noyer du sellier. Le Cuts cubiste pour Ligne Roset, la chaise Smusso pour Discipline, les lampes Clochette et Céleste pour Baccarat complétaient le programme haut la main. De Padova a même ajouté un fauteuil et son ottomane à sa gamme Pilotis.

OeuvrePhilippeNigro